De Dar Nakhil à Casa Gyla, un trésor caché dans la Palmeraie

 

Aujourd’hui, nous laissons la parole à Amine, maître des lieux de la Casa Gyla, pour nous en dire un peu plus sur ce lieu magique et chargé d’histoire…

 

Marrakech Insiders - Casa Gyla - Dar Nakil - trésor caché

 

Dar Nakhil (la maison du palmier en arabe) a été conçue et construite en 1968 par Jacqueline Foissac et son amant le peintre espagnol, Alejandro Reino. Elle était en quelque sorte leur petit nid d’amour à l’abris des regards indiscrets. Elle faisait partie des premières villas de la Palmeraie, alors qu’il n’y avait pas encore d’accès à l’électricité.

 

Jacqueline Foissac est une célèbre designer et pionnière dans son domaine, c’est elle qui remit au goût du jour l’architecture en terre (le pisé) dans les constructions modernes. Et l’architecture de la maison est justement ce qui lui donne tout son charme.

Une architecture marocaine, sobre, simple et authentique où chaque élément se suffit à lui-même, comme les portes en bois gravées du 17ème siècle qui ornent le hall principal. Jacqueline et Alejandro ont même dessiné les plans de la piscine et l’ont entouré de cyprès de l’Atlas pour profiter en toute tranquillité de leurs bains de minuits.

Suite à sa rupture avec Alejandro, Jacqueline quitte Marrakech en 1976 pour se réfugier en Grèce. C’est alors que mon père tombe sous le charme de cette maison. Il part la retrouver à Athènes et quelques semaines plus tard, il en devient l’heureux propriétaire, avec tout ce qu’elle contient. Chargé en souvenirs douloureux, Jacqueline avouera à mon père ne plus jamais vouloir y remettre les pieds.

Le coffre-fort de sa chambre est à ce jour encore fermé ! Mon père était amoureux de cette maison, il entreprit de nombreux travaux et chargea Bill Wyllis de la rénovation et des extensions. Célèbre architecte de la maison d’Yves Saint-Laurent, c’est à lui que revient le hammam chauffé au feu de bois, la maison des invités ou encore la rénovation de la cheminée.

 

Pour ma part, j’ai un rapport quasi charnel avec cette maison. J’y ai laissé mes plus beaux souvenirs d’enfance, natif de Casablanca, c’était l’endroit où on s’échappait pendant les vacances, où on vivait, tout simplement… On était libre de faire les fous sur cette étendue infinie de la Palmeraie, mon dieu c’était féérique !

Au décès de mon père en 1995, j’ai hérité de la maison, un rêve de gosse ! Mais j’étais jeune et j’avais des envies d’ailleurs… Restée quasiment abandonnée pendant plusieurs années, je reviens au Maroc en juin 2016 où je décide de m’y installer. J’entreprends dès lors des travaux de rénovation et en fait Casa Gyla, une maison d’hôte discrète Aujourd’hui, il me reste encore beaucoup à faire, mais je me suis fait une promesse : faire perdurer l’âme de cette maison à travers le temps et je compte bien y arriver !

 

Marrakech Insiders - Casa Gyla - Dar Nakil - trésor caché

 

N’hésitez pas et poussez les portes de la Casa Gyla, lors de votre prochain séjour Marrakech a encore des choses à vous faire découvrir!

 

Marrakech Insiders, le meilleur moyen de visiter Marrakech

Auteur

admin